Sport et Pollution

Rédigé par Serge - - Aucun commentaire

Faire du sport en milieu pollué : quels effets ? (Source Le Monde Aout 2018)

Nous voici au cœur de l’article : que risque-t-on à courir en milieu pollué ? Mieux vaut-il s’abstenir de courir quand l’air est pollué ?

De nombreux participants au marathon de Pékin portaient des masques dimanche.

 

Les effets de la pollution sur la performance

Intéressons-nous d’abord aux effets de la pollution de l’air sur la performance : la pollution de l’air diminue-t-elle la performance sportive ?

Des chercheurs (Marr et Ely 2010) ont étudié les temps des 3 premiers hommes et femmes sur sept marathons aux États-Unis des 28 dernières années. Ils ont corrigé les effets de la température, de l’humidité, et ont montré que le temps de course des femmes (pas celui des hommes) était corrélé avec le niveau de pollution aux particules en suspension (PM10). Pour chaque hausse de 10 microgrammes de PM­10 par mètre cube d’air, la performance des femmes diminue de 1.4%. En effet, le système respiratoire des femmes serait plus sensible aux polluants présents dans l’air.

L’exposition à la pollution avant de faire du sport aurait également un impact sur la séance d’entraînement à venir. En effet, des chercheurs (Giles, Carlsten, et Koehle 2012) ont mis en évidence une hausse du rythme cardiaque de 6 bpm en moyenne lorsque des cyclistes étaient exposés à la pollution (PM2.5 à 300 microgrammes par mètre cube d’air) pendant une heure avant de faire de l’exercice. En revanche, malgré la hausse de fréquence cardiaque, la performance des cyclistes n’était pas affectée par l’exposition à la pollution avant exercice. Il faut noter que tous les cyclistes étaient des hommes, les résultats auraient peut-être été différents avec des femmes, comme le suggère l’étude de Marr et Ely (2010).

Effets du sport vs effets de la pollution à long terme

Essayons maintenant d’aller un peu plus loin : est-ce que les bienfaits du sport contrebalancent les méfaits de la pollution à long terme ? Ou aggrave-t-on les effets de la pollution en faisant du sport dans un air pollué ?

Pour essayer de répondre à ces questions, des chercheurs (Vieira et al. 2012) ont étudié deux groupes de souris pendant cinq semaines. Ils ont exposé les deux groupes de souris au même niveau de pollution. Cependant, un des groupes de souris faisait de l’exercice cinq fois par semaine, alors que l’autre groupe ne faisait aucun exercice.

Quels résultats ont-ils obtenu ? Sans surprise, le groupe qui ne faisait pas d’exercice montrait des signes d’irritation des poumons et de stress oxydatif dû à la présence de radicaux libres. En revanche, le groupe de souris « sportives » ne montrait pas ces signes d’altération. À long terme, le sport permettrait donc de contrebalancer les méfaits de la pollution, notamment en renforçant les capacités du corps à se protéger contre les radicaux libres.

Je n’ai pas trouvé d’études sur des hommes, mais les résultats obtenus sur des souris sont encourageants pour les sportifs 

Dans une autre étude (de Hartog et al. 2010), des chercheurs ont essayé d’estimer les changements, en terme d’espérance de vie, si 500 000 personnes au Pays-Bas laissaient de côté leur voiture au profit de leur vélo dans les trajets courts au quotidien. Ils ont estimé qu’en moyenne, pour les personnes passant de la voiture au vélo, l’espérance de vie serait réduite de 0,8 à 40 jours à cause de la pollution de l’air (le cycliste est moins exposé mais ventile davantage), et de 5 à 9 jours à cause des accidents. En revanche, le gain dû à ce surplus d’activité physique serait de 3 à 14 mois.

Ici aussi, les bienfaits du sport dépasseraient les risques liés à l’activité physique dans un air pollué. C’est donc une autre bonne nouvelle 

D’après ces deux études, il serait donc préférable de faire du sport, même dans un environnement pollué, que de ne pas en faire du tout, ce qui est plutôt rassurant. Il serait tout de même intéressant d’avoir d’autres études allant dans ce sens. Cependant, le mieux serait surtout de réduire le problème à la source : diminuer la pollution !

                                                        §§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§

Voici un site assez bien fait concernant les taux de  pollution autour de Dijon.

https://air.plumelabs.com/fr/week/dijon

Écrire un commentaire

Quelle est la première lettre du mot ywiv ?