Améliorer vos performances... avec des jurons !

Rédigé par Serge - -

Proférer des grossièretés permet de fournir plus d'efforts physiques, selon une étude de l'université de Keele en Angleterre.

Une certaine dose de vulgarité aurait donc un intérêt. Selon une étude de l'université de Keeleen Angleterre, utiliser des gros mots rend plus fort et améliore les performances physiques sur une période de quelques secondes. L'étude, qui a été récemment présentée devant le Congrès britannique de psychologie, a été réalisée à partir d'une expérience en condition réelle avec quatre-vingt-un volontaires. Vingt-neuf d'entre eux, en moyenne âgés de 21 ans, ont pédalé sur un vélo test, tandis que les cinquante-deux autres, âgés en moyenne de 19 ans, ont utilisé des poignées de force.

Un réel changement

Les chiffres parlent d'eux-mêmes. Lorsqu'ils ont pédalé en proférant des insultes, les vingt-neuf cyclistes ont globalement gagné en énergie et en puissance avec de meilleures performances affichées que lorsqu'ils ont gardé un langage châtié. Idem pour les cinquante-deux volontaires qui ont utilisés les poignées de force. "Sur une courte période de temps, nous avons observé que proférer des grossièretés était bénéfique", a expliqué Richard Stephens, auteur de l'étude.

Dans le détail, les cyclistes ont amélioré leur puissance de 24 watts en moyenne sur un effort poussé de 30 secondes. De leur côté, les participants au test des poignées de force ont augmenté leur puissance, c'est-à-dire la pression manuelle, de 2,1 kilos sur un effort intense de 10 secondes.

Autre fait notable de l'étude, déjà mis en lumière dans d'autres travaux de recherche, le recours aux gros mots lors d'un effort permet de limiter son rythme cardiaque. Mais ça ne rend (toujours pas) plus intelligent.

https://www.youtube.com/watch?v=C8Nyc9jzSDg


Source : Les Echos

Fil RSS des articles de ce mot clé