Athlétisme: face à la crise, la FFA se lance dans l'organisation de courses hors stade (AFP 12/04/2016)

Rédigé par Serge - - Aucun commentaire

Bernard Amsalem, président de la FFA, lors des Championnats de France en salle d'Athlétisme, le 21 février 2015 à Aubière dans le Puy-de-Dôme

Bernard Amsalem, président de la FFA, lors des Championnats de France en salle d'Athlétisme, le 21 février 2015 à Aubière dans le Puy-de-Dôme

 

afp.com/THIERRY ZOCCOLAN

Paris - Privée de partenaire principal après le retrait d'Areva, la Fédération française d'athlétisme (FFA) a dû repenser sa stratégie et se lance dans l'organisation d'épreuves hors stade, élément central de son plan de développement pour les prochaines années.

"Un partenariat peut changer d'une période à une autre. Areva (qui donnait 1,5 M par an, NDLR) nous a quittés avant le terme du contrat en raison de ses difficultés financières, et on a un mal de chien à trouver un remplaçant aujourd'hui. La FFA va donc passer à l'acte dans sa stratégie d'être un acteur de la course à pied: c'est une réponse", explique à l'AFP Bernard Amsalem, président de la FFA. 

"Nous voulons organiser et mettre en place tous les types de courses hors stade (toutes distances, sur route et Trail), et même prochainement les courses à obstacles (Mud day...) quand la délégation nous en sera confiée par le ministère", développe-t-il. 

"Nous avons la concurrence, en France, de l'Euro-2016, et aussi de Paris-2024. On voit bien que les gros annonceurs aujourd'hui ont les yeux rivés là-dessus. Cela permet de trouver des ressources stables", reconnaît M. Amsalem. 

En d'autres termes: la FFA mise sur la manne des dossards plutôt que sur celle d'un généreux donateur. Avec, dans le même temps, l'objectif de "développer et structurer (ses) clubs en offrant le meilleur service aux coureurs, qu'ils soient licenciés ou non". "Nous voulons devenir organisateur de courses, soit par la propriété de courses, soit par la co-propriété de courses", précise Bernard Amsalem.

Les compétitions de marche nordique seront-elles concernées ?

Fil RSS des articles de ce mot clé