Challenge Nordique Breton - Chateaubourg (35) - 26/03/2016

Rédigé par Serge - - Aucun commentaire

Un Burgundy Nordic Walking  s'illustre chez les Bretons...

 

Lors de vacances chez sa fille, en Mayenne, le BNW Patrick Maréchal décide subitement de participer à une course du CNB, le Challenge Nordique Breton, à Chateaubourg. Le proverbe breton dit "Si le goéland se gratte le gland, il va faire mauvais temps.  S’il se gratte le c.., il ne fera pas beau non plus!". Et, aujourd’hui, le goéland, il se gratte partout ! Et c'est en effet sous un déluge digne de l’Apocalypse que notre Burgundy Nordic Walking  se rend à cette course, sous les encouragements de ses proches qui, eux, vont rester bien à l’abri.

Motivation dans les chaussures, il se retrouve au départ avec des coureurs, bretons pour la plupart, qu'il ne connait pas et qui ne le connaissent pas non plus, étant le seul concurrent de BNW.  Dès le départ, il remarque un concurrent qui part à bloc. Il a été briefé par son copain de club, l’US Vern, Christian, que Patrick connait bien... : « Tu pars à fonds, sinon… ». Patrick reste dans les cinq premiers. Mais, à peine entré dans la forêt de La Corbière, il sent que ça va être l’épopée d’Ulysse affrontant la tempête. Il pleut à boire debout  et il souffle un vent à vous décoller les oreilles, comme dirait le Prince Charles. Le sol est devenu un vrai bourbier.  « Ma doué ! » voilà que notre représentant BNW  marche un peu « à la dreuze » comme ils disent ici (n’importe comment) sur des « ribines » (des chemins) rendus glissants comme des savonnettes !

Mais Patrick a le vent en poupe et il s’accommode tant bien que mal de ces conditions dantesques. Lentement, il commence sa remontée sur les concurrents partis devant lui. Un, deux, trois, quatre…Mission réussie !… mais, « gaste », où est donc passé le premier concurrent parti à bloc? Ah… le voilà, au loin, et Patrick se dit qu'il va  revenir sur lui. Peau de balle et balais de crin ! Il file vers l’arrivée comme un pet sur une toile cirée, le zigue ! Il arrivera avec 4 mn d'avance sur le BNW. Le zigue  avouera qu'il n'aurait pas fallu que la course soit plus longue… Dommage, se dit Patrick,  mais il finit deuxième en 2h31 pour 22km et premier Senior 2. Il court se réchauffer et se changer bien au chaud dans le vestiaire.  

Le BNW remet le nez dehors… Mince ! Terminé la séance photos, tintin le podium, que dalle ! Tout penaud, il va tout de même chercher sa récompense.  Il a même du mal à convaincre les organisateurs que qu'il a terminé deuxième !  Avec une certaine désinvolture,  on lui remet sa breloque, la même médaille que tous les autres participants…

Certes, il est un peu déçu mais heureux tout de même d’avoir pu faire une course du CNB. « L’essentiel n’est pas d’avoir vaincu mais de s’être bien battu », disait Pierre de Coubertin.

Kénavo

Résultats ici : http://www.klikego.com/resultats/foulees-de-chateaubourg-2016/jceb_1353799516527-4  

 

Écrire un commentaire

Quelle est la deuxième lettre du mot mljeil ?