BNW à la GVL 2019 : Galère, Vexation, Labeur...

Rédigé par Serge - -

Bon, on ne va pas s'attarder sur cette GVL 2019....

Bien sûr les que organisateurs n'y pouvaient rien si la météo n'était pas terrible. Bien sûr, qu’ils étaient accueillants, disponibles, sympathiques. Bien sûr que les ravitaillements étaient corrects et que la bière était au rendez-vous à l’arrivée.  

Mais ce problème de balisage, n'aurait-il pas pu être évité ? C'est bien connu que le vandalisme au balisage existe sur de nombreux trails et autres courses nature. Mettre en place une signalétique (pas toujours très visible au demeurant) 4 jours avant, n'était-ce pas prendre un gros risque ? D’autant plus qu’apparemment, tout le monde dans les environs ne voyait pas cette marche d'un bon œil, si l’on en juge par des conversations entendues ça et là dans les villages traversés.

Que dire aussi de ces baliseurs absents sur des zones stratégiques, pour indiquer le bon chemin ? Et de cette baliseuse qui invective violemment une marcheuse qui lui fait remarquer poliment cette lacune ?

BNW est conscient qu’organiser une telle manifestation n’est pas une simple affaire.  Nous ne reviendrons pas sur ce parcours, un peu trop bitumé, ni sur la confusion au niveau des douches à l’arrivée. En fait, nous ne reviendrons pas, tout simplement.

Bon, aucun BNW ne manque à l’appel. C’est le principal.

Les commentaires sont fermés.