BNW Dijon - Sur les traces du "Bombyx" à Fixin (08/04/15)

Rédigé par Serge - - 2 commentaires

Qu’y a-t-il de commun entre l’ancien ministre Arnaud Montebourg, l’alpiniste de l’extrême Jean Marc Boivin, l’inventeur de la bouteille thermos Jules Violle, le grognard admirateur de Napoléon 1er Claude Noisot, et les marcheurs nordiques de BNW ? Réponse : ils ont tous été ou sont toujours fidèles à Fixin.

Le beau temps est au rendez-vous et de nombreux marcheurs sont venus de Dijon, Chenove, Talant,  Dole, Langres, Belfort, Cornimont, pour cette 4ème Nordic de « Pensez Sport ».

Il faudra se méfier, chez les « Huguenot » (1), car les organisateurs de « Pensez Sport » ont concocté un parcours de marche nordique bien costaud (14 km, 450 m de dénivelé). De plus, il faudra prendre garde à la « Dame Verte » (2) qui sévit toujours, paraît-il, dans le Bois de Montmésange.  

Dès le départ, dans la Combe de Fixin, Jean Emmanuel s’échappe. Ce n’est pas le « Bombyx  » (3), c’est une bombe tout simplement sur ce parcours pas piqué des vers (de soie). Une petite mise en bouche a été prévue par « Pensez Sport ». Un hommage à ce vieux grognard de Noisot est prévu, avec l’ascension des « Cent Marches », au bout de la combe, Et, une fois l’escalier gravi, ce n’est pas le sommet… Il faut en effet monter encore vers « La Prudence » et « La Sœur » avant de souffler !  Un peu de répit attend alors les marcheurs jusqu’à la « Rente de Chamerey ». Cette ferme, connue aussi sous le nom de « Villa Camariacus », aurait des origines gallo-romaines. Les BNW la connaissent bien.

Une belle descente vers le Creux Saint Hubert et la Combe de Vaulon permet de reprendre un peu de force. Un excellent ravitaillement viendra également requinquer les vaillant marcheurs, à la poursuite du Bombyx. C'est qu'il faut maintenant remonter vers la petite église de Fixey, entièrement rénovée, avant de faire la dernière côte de Fixin, plus dure à avaller que LE Côte de Fixin.

Les temps des marcheurs de Burgundy Nordic Walking : Jean Emmanuel (2ème) : 1h52, Daniel et Catherine : 2h02, Serge, Dominique et Jean Luc : 2h06. La Dame Verte a joué un tour à Gérard : elle lui a fait louper un balisage et l'a envoyé vers Couchey. Elle a aussi fait chuter Séverine à 300 m de l'arrivée (collant déchiré mais pas de mal). Heureusement, Chantal et Florence ont été épargnées par la fée malfaisante.

Bravo aux organisateurs de « Pensez Sport » et à tous les bénévoles pour une organisation sans faille sur de superbes chemins.   

  1. En 1589, le curé de Fixin accepta de décaler ses messes en fonction des impératifs de la vigne, en échange d’une provision de vin, à ­verser dans un tonneau. Malins, les habitants versèrent tous de l’eau dans la barrique. Colère du prêtre, qui affubla ses paroissiens du surnom de « huguenots »

  2. La légende dit que la Dame Verte (ou Jeannette), attire les passants dans l'eau en fredonnant des mélodies envoûtantes, les enlace dans ses bras et les noie.

  3. La chenille du  Bombyx est le ver à soie. Au XVIème, siècle la route de la soie  passait par Fixin où il y avait une « magnanerie » pour l’élevage des vers à soie. Les femmes qui y travaillaient  étaient des « magnanarelles ». 

Nombreuses photos de BNW, Pensez Sport (Jacques Fumey) et Respirons Sport (Eric Géhin)

2 commentaires

#1  - Dom amiot a dit :

Merci pour ces photos du club BNW

Répondre
#2  - Chantal a dit :

Sympa toutes ces photos de BNW. Merci Serge

Répondre

Fil RSS des commentaires de cet article

Écrire un commentaire

Quelle est la deuxième lettre du mot edpq ?