Préparation mentale à Nuits Saint Georges pour BNW (10/03/18)

Rédigé par Serge - -

Pendant que certains s’apprêtent à célébrer la 57ème Vente des Vins des Hospices de Nuits (1) les BNW se sont donné rendez-vous à Nuits Saint Georges pour la traditionnelle marche nordique associée à cet événement, le 10 mars 2018.

Il pleut à Nuits Saint Georges mais la « préparation mentale » des marcheurs de BNW est au top.

Travailler son mental passe par des « rituels » et des « routines ». C’est ainsi que, comme d’habitude, Jean-Pierre a pris un bâton rouge et un bâton noir, que Gérard a mis son pantacourt de compétition et que Dominique a mis le tee-shirt BNW.

« Tromper l’esprit » en le distrayant est une technique redoutable pour se débarrasser des pensées négatives. Alors, pour chasser la pluie, les BNW vont tromper leur esprit en le distrayant dans les prestigieux vignobles du Clos Vougeot, de Saint Vivant et de la Romanée Conti que les moines cisterciens et clunisiens ont su si bien développer.  

 « L’imagerie mentale » est une des techniques les plus répandues en matière de préparation mentale. C’est donc la dernière séquence que les BNW se mettent à visualiser, la célèbre « Montée Rouge » (2). En fait de montée, il s’agit d’une redoutable… « descente de cave » qui les attend au domaine Olivier Legou (3) après la marche.

Gérard, probablement le plus aguerri à ces techniques de « préparation mentale » (4) arrivera 1er à Nuits, félicité par les une foule en délire et assailli de journalistes et paparazzi dont celle du Bien Public.

 
  1. Fondé en 1270, le Domaine des Hospices de Nuits-Saint-Georges est un Hôpital-vigneron. Moins connu mais pas moins prestigieux que les Hospices de Beaune, ce très grand domaine viticole vend uniquement ses vins aux enchères, à la bougie, en Mars de chaque année.

  2. Il s’agit non pas d’une côte mais d’un Côte...

  3. Travaillant en Côte de Beaune et Côte de Nuits, Vincent Legou, a repris l'exploitation familiale depuis peu. Il a fait évoluer son vignoble vers l'agriculture biologique et la biodynamie amenant ainsi ses vins vers une grande fraîcheur et une pure expression du terroir

  4. Gérard Gaudilliere était professeur de musique (Hautbois) au Conservatoire de Lons-le-Saunier. 

Les commentaires sont fermés.