Conférence UTB : L’activité physique et le sport, des occupations humaines vulgaires ? 15-22-29/05 et 6/06/2017

Rédigé par Serge - - Aucun commentaire

L’activité physique et le sport, des occupations humaines vulgaires ?

À voir ! L’activité́ physique et le sport ont des effets tellement bénéfiques sur la santé qu’ils sont aujourd’hui considérés comme des médicaments qui peuvent être prescrits sur ordonnance. 

Chez l’adulte, pratiquement tous les domaines de la pathologie sont concernés, allant du rhumatisme à la dépression en passant par l’infarctus du myocarde, l’accident vasculaire cérébral ou même le cancer. De même chez l’enfant, le sport facilite le développement des fonctions cognitives, participe à la lutte contre l ‘obésité et à la prévention des facteurs de risque de nombreuses maladies.

L’activité physique serait-elle donc un médicament universel que l’on a négligé, alors que la sédentarité s’installerait confortablement dans notre société ? Serait-elle au plan physiologique un facteur limitant les effets du vieillissement ? Si de nombreuses études valident les effets favorables sur la santé de l’activité physique, de nombreuses interrogations subsistent, toutes plus passionnantes les unes que les autres.

Quels peuvent être les points d’impact de l’activité physique : les tissus ostéo-articulaires, musculaires, neurologiques, cardio-vasculaires, pulmonaires, peut-être tous à la fois ? Quelles sont les structures sensibles à l’activité physique : les membranes cellulaires, les mitochondries, les gènes ? Par quels intermédiaires ces structures voient-elles leur activité modifiée : le mouvement par lui-même, les enzymes du cycle énergétique, les produits du catabolisme, les facteurs de l’inflammation ou de la division cellulaire, peut-être tous à la fois… et d’autres encore ? Comme pour un médicament, comment expliquer son activité réparatrice pouvant être mise à profit à la fois dans un but préventif ou curatif ? Enfin existe-t-il des effets secondaires, indésirables sinon des contre-indications formelles à l’activité physique et sportive ? Quelles sont donc les bonnes indications et la bonne posologie, sinon les bonnes recommandations ?

Tels seront les sujets abordés dans quatre conférences à propos d’une activité humaine tellement vulgaire qu’il est possible de se demander pourquoi elle est aujourd’hui d’une brûlante actualité... Monsieur Jean-Pierre Didier, professeur émérite,

Après une bonne séance de marche nordique avec BNW pourquoi ne pas aller à l'Université de Bourgogne le Lundi de 16h30 à 18h les 15-22-29/05 et 6/06 à l’amphi Niepce

Vous pouvez aussi rejoindre BNW sans aller aux conférences !

Écrire un commentaire

Quelle est la quatrième lettre du mot wbslv ?